Jeff

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

JeffNous avions pris congé pour aller à la mer mais un rendez vous de dernière minute a changé notre programme, pas de grasse mat mais que soit la journée sera juste un peu chamboulée.Tu es là dans la salle de bain, j’ai passé de la crème dans ton dos, sur tes bras et jambes, j’avais commencé à peigner tes cheveux mais tu as repris la brosse en me disant qu’on avait pas 3 jours.Je te regarde dans le miroir, tu rougis en voyant que je te détaille une fois de plus, je me colle à toi, embrasse ton cou et pose mes mains sur ton ventre avant de les remonter pour enfermer tes seins.Tu me décoches un coup de brosse, ayant mal anticipé le mouvement“Oups désolée, ca va ?”“Oui oui t’inquiète, j’ai l’habitude… Tu mets ta longue jupe et le chemisier blanc ?”Tu sais que j’aime cette longue jupe bleue depuis le premier jour où je t’ai vue, et qu’un chemisier te va à merveille“tu mettras tes lunettes pour la journée plutôt que tes lentilles ?”“Oh… (tu regardes le sol) Toi tu as envie que je te suce…”Je te prends dans mes bras, blottis ta tête“Bien sûr, si je le pouvais je passerais ma vie à regarder ma queue dans ta bouche et les regards de feu que tu me décoches lorsque tu suces”Tu te colles un peu plus, je te sens prête à te cacher sous terre…“Mais puisqu’on en est à parler sucer, tu prendras ton collier pour sortir”Tu t immobilises, hésitante… “Oh je n’en ai pas envie, j’ai peur de le porter dehors et qu’on me voit avec”“Ne fais pas ta timide, je sais que tu adores être ma petite pute dedans et dehors, allez, file chercher ton collier…!”Nouvelle pause, puis la question :“Tu vas me punir si je ne le prends pas ou si je le prends mais refuse de le mettre ?”“Depuis quand est ce que je te punis en dehors des jeux ? et tu sais très bien que dire pour tout arrêter”“Oui c’est vrai mais on sait jamais”Te voilà à genoux près de ton tiroir à jouets, tu mets ton collier dans ton sac à main en souriant, réfléchit un instant…“Je dois prendre autre chose ?”“tu aimerais ?”“Non non mais on sait jamais… voilà je suis prête”Toujours radieuse, belle à croquer, je te fais remarquer que tu es aussi sexy habillée que nue ou à moitié dévétue“Ah oui c’est vrai qu’aujourd’hui, j’ai culotte et soutien, c’est rare” un éclat de rire sur tes lèvres et tes yeux, je t embrasseEn route jeune filleNous prenons le “camion”, qui est en fait une camionnette atelier, gros machin de presque 8m de long que tu t obstines à conduire, de peur de faire une bétise.Je te tends les clés en te disant que je vais profiter du trajet pour préparer la réunion.“attends t es sérieux ? je saurais pas !!!bisous sur ton front, je te charrie, je conduirai“As tu prévu un livre pour passer le temps ? tu vas devoir rester en dehors de l’usine comme c’est un site SEVEZO”“Ah ? je vais rester dehors ?”“Non non je te laisse le camion, j’irais à pied dans l’usine, mais tu as de quoi t occuper ?”“Rien, je ne pensais pas que tu en avais pour longtemps”“Oh pas grave, tu regarderas un film sur le portable en m’attendant”Le trajet dure une petite heure, la banquette trois places nous éloigne l’un de l’autre mais c’est illegal bahis plus confortable et surtout, cela te rassure que j’aie les 2 mains libres pour conduire.Je dépose nos cartes d’identité au poste de garde et t explique quoi faire si des sirènesretentissent. C’est la procédure mais ce genre de détail te stresse.J’installe le PC sur le tableau de bord et te montre que j’ai créé un dossier spécial pour toi, à la date du jour“Oh toi t as préparé quelque chose pour la journée”Petit bisou et je te murmure “prévoir c’est dominer, et j’adore te savoir petite pute soumise”Te voilà le sang aux joues, les yeux perdus à contempler tes chaussures…Après quelques secondes tu murmures “d’accord Maître, je serai une bonne petite pute”Et j’ajoute avant de fermer la portière “Si cela te fait de l’effet, je t autorise à te caresser ”Tu regardes l’étendue du parking…“Je te dispense du port du collier si c’est cela qui te tracasse” et vais à mon rendez vous.La réunion devait durer une petite heure mais comme c’est souvent le cas, elle s’éternise et je signale à mon client que je vais signaler mon retard vu que tu m attends sur le parking.Plutôt que t envoyer un sms, je te téléphone“Hello toi, je vais avoir du retard”“Oki pas de souci”“as tu trouvé le dossier pour bosser”“euh attends tu veux en parler maintenant ? tu es seul”“non non toujours dans le bureau, raconte moi les grandes lignes”“”oh t es vraiment un pervers toi, me faire raconter alors que t es avec ton client”“tu veux que je mette le haut parleur ?”“non surtout pas !!!!?!!! que veux tu que je te dise ?“et bien dis moi ce que tu en penses ?”“Rho où as tu été chercher ces vidéos ?”“oui il a fallu que je sélectionne, tu en as d’autres plus dans tes habitudes dans le dossier suivant”“non non ca ira, je regarde certaines vidéos plusieurs fois”“oki parfait, à très vite”Et je raccroche.La suite de la réunion se passe plutôt bien, j’ai la tête ailleurs, me demandant comment tu vis ce que tu regardes pour le moment. J’ai eu du mal à récolter des vidéos qui touchaient à tes envies mais je t ai vue frémir en lisant les noms de fichiers : b********y,sex with dog, etcTu es tellement prise par tes vidéos que tu fais un bond lorsque je bippe le camion pour ouvrir la portière, tu ne m’as même pas vu arriver.Je m’assieds à tes cotés, tu es captivée, tes mains massent tes seins doucement, tu ne te rends pas compte de ces gestes de tendresse que tu as avec ton corps.“Alors ?”“Oh c’est… c’est…”et te voilà dans mes bras le visage caché dans mon cou“Ben alors ? cela ne te plaisait pas” ?“Oh non c’est trop bizarre, ces femmes et… ““et tu as honte d’être trempée en les regardant…”“ah tu as remarqué ? oui j’ai envie… (soupir)”“bon, et bien cela sera pour une autre fois comme nous avons autre chose de prévu, mais tu vas aérer un peu ta chatte car elle va prendre feu sinon, donne moi ta culotte”Le jeu commence, tu as vite fait de glisser ta culotte jusqu’à tes chevilles et de me la donner.Ta culotte est chaude, himide, des pertes blanches montrent combien tu es excitée, je la retourne, en fais une boule, le coté sali illegal bahis siteleri à l’extérieur et te la mets en bouche.Je n’ai pas de muselière pour ma chienne en chaleur mais cela fera l’affaire.La sortie de l’usine se passe sans souci, je récupére nos cartes et nous repartons.Je te dis de t’assoir en travers, un pied sur le tableau de bord, l’autre écartée, et te dis de te caresser.Tu obéis, sachant que je vais rester à 90 sur l’autoroute et que personne ne te verra, étant assise plus haut que les voitures.Comme toujours, tu n’oses pas te toucher franchement le sexe et te demande ce dont tu aurais besoin.Tu veux retirer la culotte qui t empèche de parler normalement mais je t’arrête, te rappelant que les chiens ne parlent pas.Tu soupires de contrariété, dégraffe ta ceinture et change de place pour t assoir près de moi.Tu attendsJe te laisse mariner un peu puis commence à caresser tes seins par dessus ton chemisier, j’adore flatter ton cou, ta nuque, redescendre sur tes seins.Tu te calles un peu mieux, et place tes mains sur l’appui tête, m offrant ainsi tout ton corpsMa main descend de plus en plus, et finit sur tes cuisses, et se sert du tissu pour glisser entre, les contourner, passser tes genoux vers tes tibias.Mes doigts font remonter le tissu cm par cm et te voilà les cuisses dénudées.Tu as écarté les cuisses et te frotte sur ton siège , et je caresse de plus en plus fort ta peau, m’approchant petit à petit de ton sexe mais sans jamais l’atteindre.Je joue dans tes poils, glisse enfin un doigt sur ton clito mais le retire aussitôt, revient, repart, je réagis à ta respiration, te fais mariner, repars entre tes cuisses puis les délaisse pour m’occuper de tes seins.Tu as remarqué que nous quittions l’autoroute mais a gardé les yeux clos sans que je ne te le demande, mes caresses et leurs arrêts alternant les changements de direction, de vitesse et nous nous immobilisons.Tu attends, détendue, je sens que tu réclames que tes envies soient comblées mais au lieu de cela je descends.Tu ouvres les yeux pour savoir où nous sommes mais comme nous sommes stationnés face à un massif, tu n’en sais pas plus et tu descends de ton coté, je t attends et te prends dans mes bras pour te montrer la surprise.Je nous ai arrêté dans un chenil, refuge pour chiens et chats abandonnés.Tu te figes, je t embrasse et retire délicatement la culotte que tu as fini par oublier“Viens, on va visiter”“Tu ne vas pas m’enfermer dans une cage avec un chien hein, tu sais bien que j’en aipeur”“non promis, je connais tes limites et de toute façon, tu sais comment m’arrêter”Tu arranges un peu tes vêtements et allons nous présenter à l’entrée.J’explique que nous venons simplement visiter, et la gérante nous explique que tous les animaux peuvent être adoptés, sauf ceux dont la cage est fermée par un cadenas, qui sont des animaux jugés dangereux.Nous voilà dans les allées du chenil, ma main sur tes fesses, ou dans ton dos, ma bouche près de ton oreille devant certaines cages pour te dire que tu serais bien à 4 pattes à te faire monter par l’un ou l’autre gros chien.Tu frisonnes, canlı bahis siteleri mi apeurée, mi honteuse, tu te colles à moi.“Alors ma petite pute, la journée te plait ?”“oui (étouffé) mais je sens que ca coule entre mes jambes, j’ai l’impression que les chiens le sentent en plus”Nous voilà face à un beau labrador, on peut lire “Jeff – 4 ans” sur sa pancarte, il tourne sur lui même, agite la queue frénétiquement, geint.Je prends ta main pour la poser sur les barreaux, Jeff vient renifler tes doigts et les léche à travers la grille. Tu attends, immobile, tu n oses pas retirer ta main.Je te retourne et te place dos à la grille, je t embrasse, et remonte ta jupe pour découvrir tes fesses.Je vois tes yeux changer, j’arrête mon baiser“Alors ?”“il va me mordre, il léche mon cul”“Ne te tracasse pas, laisse faire”Mes mains prennent les tiennes pour que tu les poses sur tes fesses et les écartes, je passe entre tes cuisses et te les fais écarter.Je caresse doucement ton clito, passe entre tes levres pour les faire se gonflerJe sens par moment la langue de Jeff qui passe sur ma mainMes doigts se font plus forts sur ton clito et je t impose le silence, je te vois mordre tes lèvres, changer d’appui, dansant d’un pied à l’autre.J’entre en toi, 2 doigts qui jouent avec ta cloison, le pouce sur ton clito. J’entre et sors plusieurs fois puis arrête.Je te fais lécher mes doigts puis m’écarte“je vais aller chercher la gérante, ne bouge pas”“quoi ? tu veux me laisser ainsi… ?!?”“tu veux arrêter ? ““oui c’est génant si quelqu’un arrive”“pas de souci, allons chercher la gérante ensemble”Et d’expliquer à la gérante que Jeff nous a tapé dans l’oeil et de demander s’il serait possible de rentrer dans sa cage.Réponse affirmative, nous retournons à la cage.Jeff a l’air tout content de nous revoir, il tourne et aboie dans sa cage, nous entrons la porte ouverte, il suffira de tirer le verrou pour ressortir.Jeff vient dire bonjour, il veut se dresser sur ses pattes arrières mais je le repousse et il se couche finalement sur le flanc, exposant son ventre.Je caresse ce bon gros toutou et t invite à faire de même“Allez, caresse le, les flancs, le ventre”Tu t agenouilles mais vois que Jeff est en érection et que son gland est sorti de son étui.Tu n’oses pas le toucher“Allez, soit une bonne pute et branle ce pauvre toutou”“ah non, j’arrive déjà pas à te branler, comment veux tu que je fasse avec un chien”“bah essaie, tu verras bien”Mais tu restes là interdite, et n’insiste pas.Nous laissons Jeff dans sa cage et prenons congé.Je t embrasse en sortant du refuge, te raccompagne au camion mais ouvre la porte latérale plutôt que ta portièreUne cage t’attend, solidement fixée au plancherTu vas faire une partie de la route là dedans, j’y ai mis une couverture et ton nounours, si jamais tu avais envie de te branlerTu hésites et me demandes “A quoi penses tu ?”“tu vas te déshabiller, enfiler ton collier et te mettre dans la cage. Je peux laisser le plafonnier allumé si tu as peur du noir, et tu auras ton gsm si jamais tu dois m’appeler et que je te t entends pas. La cage s’ouvre de l’intérieur si besoin”“D’accord pour le collier mais je garde mes vêtements”“c’est d’accord pour moi, et maintenant entre vite dans ta cage, espèce de chienne en chaleur”Je ferme la grille, referme la porte latérale et me mets au volantEn route jeune fille…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir